Plan social de Metso : « Des motifs plus que fragiles » selon Emmanuel Macron

Cet après-miSAMSUNG CAMERA PICTURESdi, à l’Assemblée nationale, j’ai interrogé Emmanuel Macron, Ministre de l’industrie, de l’économie et du numérique au sujet du plan social décidé par Metso France à Mâcon .
Le Ministre de l’économie a répondu que selon lui le plan de licenciement reposait uniquement sur des « motifs plus que fragiles ».
Par ailleurs, il m’a précisé que les représentants des salariés seraient reçus prochainement par son cabinet en ma présence et en présence de Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, afin d’étudier la solidité des raisons de ce plan social.
Enfin, Emmanuel Macron a rappelé que d’autres solutions comme le chômage partiel devraient être envisagées pour ce grand groupe, dont l’Etat finlandais est actionnaire et qui a bénéficié largement d’aides publiques.