La CAF de Saône-et-Loire : Plus qu’une simple administration, un acteur de proximité au service des allocataires.

J’ai rencontré ce jeudi Roland COGNARD, Président, Marie-Pierre BRUSCHET, Directrice et le personnel de la CAF de Saône-et-Loire, qui œuvrent dans le domaine de la famille, du logement et de la solidarité.

Au sein de notre Département, la Caisse d’allocations familiales est constituée de sept antennes implantées sur tout le territoire. Elles ont accueilli et conseillé, en 2013, quelques 87 599 allocataires à qui ont été versés 506 millions d’euros de prestations.

Outre un accueil physique et téléphonique de qualité, la CAF de Saône-et-Loire peut être fière d’être un service public innovant. Elle a notamment mis en place une aide à destination des pères afin qu’ils puissent accueillir convenablement leurs enfants dans les cas de résidence alternée.

Elle va également être l’un des vingt territoires expérimentant la garantie publique contre les impayés de pensions alimentaires, prévue dans le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes qui a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale le 28 janvier. Celle-ci vise à mieux protéger les femmes seules confrontées à des impayés de pensions alimentaires. Il s’agit aussi de participer à la lutte contre la pauvreté des enfants qui se concentre dans les familles monoparentales.

Je souhaite saluer le personnel de la CAF de Saône-et-Loire qui est quotidiennement à votre service pour vous informer et vous accompagner dans votre quotidien.

Un discours de vérité et des réponses concrètes pour les Français

Pas assez de changement dans leur vie, pas assez d’emploi et trop d’impôts : le message des Français doit être entendu.

Ce sont surtout les salariés, les petits retraités, et les quartiers qui se sentent délaissés par la politique menée depuis 22 mois.

Aujourd’hui, Manuel Valls a prononcé devant l’Assemblée nationale un discours de vérité et a apporté des réponses concrètes à ce message d’inquiétude envoyé par les Français.

Deux exemples :

-          La revalorisation du SMIC à hauteur de 500 euros par an, soit l’équivalent de la moitié d’un treizième mois en plus pour les plus modestes ;

-          La baisse du coût de travail pour les entreprises à travers la suppression des cotisations patronales pour tous les salariés payés au SMIC, désormais ce sera  « zéro charge pour l’employeur d’un salarié payé au SMIC ».

Voilà des mesures concrètes en faveur du pouvoir d’achat et qui redonneront de l’oxygène aux petites entreprises.

Lors de son intervention, Manuel Valls a fait preuve de volontarisme et d’audace. Il a osé ouvrir des chantiers que personne n’avait osé lancer jusqu’à présent : 50 milliards d’économies sur la dépense publique, division du nombre de régions par deux, suppression de la clause de compétences générales pour les collectivités territoriales, redéfinition de la carte intercommunale, suppression des départements en 2021.

A travers ce discours de politique générale, Manuel Valls a fixé le cap pour que la France soit plus forte et plus juste.

En rappelant son choix de devenir Français, il a voulu redonner espoir à toutes et tous ceux qui croient en la France, qui en sont l’avenir et le talent, notamment dans les quartiers populaires.

Avec entrain et modernité, il a donné un nouvel élan à la majorité pour le redressement économique de notre pays.

Center Parc : les investisseurs choisissent la Saône-et-Loire !

On espérait cette bonne nouvelle depuis des mois, Rémi Chaintron, Président du Conseil Général de Saône-et-Loire, vient d’officialiser l’installation d’un Center Parc sur la commune du Rousset.

Ce projet touristique d’ampleur, porté par le Groupe Pierre et Vacances, ouvrira ses portes en 2018.

Rappelons que ce sont près de 300 emplois qui seront créés donc 300 familles à qui l’on donne un espoir.

Ce sont également 170 millions d’euros d’investissement qui seront injectés pour la construction de ce complexe au bénéfice de nos artisans et entreprises locales du BTP.

En ma qualité de député de Saône-et-Loire, je me réjouis tout particulièrement de cette implantation dans une commune proche du Clunisois.

Innovants et mobilisés, les élus ont su convaincre le groupe Pierre et vacances de s’installer en Saône-et-Loire, preuve que notre département attire les investisseurs nationaux.

Mais, à travers cette mobilisation publique, il ne s’agit en aucun cas de subventionner un projet privé qui a toute vocation à se rentabiliser au travers de sa propre exploitation.

Le Conseil Général 71 a donc créer une SEM qui permettra d’investir dans le projet au travers de financements de la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette solution permet de sécuriser le projet.

L’installation d’un Center Parc au Rousset est un signal fort en faveur de l’emploi en Saône-et-Loire, porteur d’un espoir collectif salué par tous.