Assurance habitation colocation : Guide ultime

Assurance habitation colocation : Guide ultime

mars 25, 2021 Non Par ThomasAssure

Le développement croissant de la démographie et l’augmentation des coûts locatifs ont justifié la multiplicité de nouvelles habitudes de vie. Il s’agit entre autres de la colocation d’habitation.

Ainsi, pour les étudiants, et même pour les travailleurs, elle s’est révélé être la formule idéale à leurs besoins. Il faut toutefois, s’informer et avoir toutes les informations requises sur ce type d’assurance. Découvrez tous les contours sur l’assurance habitation colocation.

Qu’est-ce qu’une assurance habitation colocation ?

L’assurance habitation colocation est une garantie qui protège le souscripteur contre d’éventuels risques ou sinistres. Elle est fondamentale lorsqu’on envisage de vivre avec d’autres personnes dans une même habitation. Lesdits sinistres pouvant naître à l’occasion de la colocation.

L’assurance habitation colocation est en effet, un contrat qui est souscrit entre des personnes physiques et une maison d’assurance pour organiser les rapports entre les colocataires.

Ces rapports sont consignés dans un premier contrat, celui de colocation. C’est donc en soutien à ce contrat qui est conclu entre les colocataires que l’assurance sera souscrite avant l’utilisation du logement. Il définit alors, au moyen de clauses claires les obligations de chaque partie. 

  • La clause de solidarité qui indique qu’en cas de défaut de paiement du loyer par l’un des colocataires, que les autres aient à charge le paiement du montant manquant.
  • La clause relative au montant de la caution qui stipule que la caution peut être gardée en compensation du loyer impayé.
  • Une clause qualifiée de résolutoire, c’est-à-dire que le contrat peut être rompu en cas de non-paiement du loyer.
  • Périodicité de paiement qui indique la date à partir duquel il faut payer.

Pourquoi recourir à une assurance colocation ?

Le recours à une assurance habitation colocation est d’abord un impératif légal. En effet, la loi impose à toute personne qui prend une habitation en bail d’avoir une police d’assurance. Cette mesure tire son fondement de la volonté de protéger les parties.

Au moment de la signature du contrat de bail, l’attestation d’assurance habitation est requise.

Ainsi, le propriétaire est rassuré que son bien est protégé contre d’éventuels sinistres (destruction des portes ou des meubles, altération des éléments composant le bien loué) d’une part et qu’il obtiendra le complet paiement du montant du loyer d’autre part. Enfin, l’assurance habitation colocation (comme l’assurance habitation classique) protège individuellement et surtout collectivement les colocataires.

En somme, l’assurance habitation colocation vous garantit donc essentiellement contre les risques minimums. Elle vous protège également en cas d’action en responsabilité civile, vols et cambriolages et enfin offre une protection financière.

Les risques minimums

L’utilisation d’un bien immobilier est couverte en général contre les risques minimums. L’assurance habitation colocation touche les risques minimums lorsqu’elle couvre les dégâts causés par les eaux, les incendies, les catastrophes naturelles, les explosions, etc.

Action en responsabilité civile

La destruction ou l’altération des éléments qui composent l’habitation donne droit le plus souvent à une action en responsabilité civile intentée par le propriétaire. C’est une procédure pour exiger en justice que les colocataires réparent les dommages causés au propriétaire du fait des biens détruits.

Ainsi, l’assurance prend en charge les préjudices corporels ou matériels de même que ceux causés aux tiers. La formule tout risque de l’assurance habitation colocation est idéale pour vous protéger dans ces cas. Le montant des dédommagements à payer étant supporté par la maison d’assurance et non par les colocataires.

Vols et cambriolages

Ce risque est très fréquemment exigé par les propriétaires en raison des dangers éventuels. Cela s’explique par le fait que le propriétaire entend retrouver son bien loué comme il était au moment de la conclusion du contrat de bail. Cela signifie que l’inventaire de sortie doit être conforme à celui d’entrer.

La disparition d’un bien pour cause de vol ou de cambriolage expose individuellement, mais surtout collectivement les colocataires. En effet, dans ce contrat, chaque colocataire est responsable d’une liste de bien dont il rend compte au moment de sa sortie.

Protection financière

L’existence d’un contrat suppose implicitement que vous pouvez à un moment avoir un différend avec votre propriétaire. L’assurance habitation colocation vise alors à vous éviter de dépenser votre argent dans les charges résultant d’une procédure judiciaire.

Il s’agit d’un risque que couvre parfaitement l’assurance. Néanmoins, vous devez savoir qu’elle ne fait pas partie des garanties de base de cette assurance. Il convient donc de demander à votre assureur de l’ajouter à la liste des risques couverts.

Assurance habitation colocation

Quels avantages offre ce type d’assurance ?

La flexibilité dans la souscription, la mise à jour et la protection des colocataires sont les avantages de cette assurance.

La flexibilité dans la souscription

La souscription peut se faire individuellement ou collectivement ou par le propriétaire. Lorsqu’elle est individuellement souscrite, chaque colocataire s’engage avec son assureur et définit les garanties dont il a besoin.

Vous êtes alors, indépendant des autres, et vous pouvez avoir une protection plus large en fonction de vos choix.

A contrario, la souscription est collective lorsque tous les colocataires ont un seul et même document d’assurance indiquant leur nom et les diverses garanties couvertes par l’assurance.

Les colocataires sont protégés de manière égale. Enfin, lorsqu’elle résulte du propriétaire, ce dernier, identifie les risques pour lesquels il entend être couvert. Le montant de la souscription étant supporté en partie par les colocataires.

La mise à jour

Cette assurance peut être mise à jour en tout temps. Ainsi, lorsque l’un des colocataires s’en va ou décide de ne plus continuer à partager le bien loué alors on procède à la mise à jour.

Cette mise à jour permet d’intégrer un nouveau colocataire ou simplement de rayer un ancien. Elle s’opère par adjonction d’un avenant au contrat de base. Le changement est effectif lorsque la compagnie d’assurance vous envoie une correspondance attestant du changement effectif (mise à jour).

La protection des colocataires

Avec l’assurance habitation colocation, tous les colocataires sont couverts non seulement contre les sinistres, mais aussi par la possibilité de sortir du contrat avec plus de facilité.

Cette dernière hypothèse est importante parce qu’en cas rupture du lien contractuel, une période de vérification devrait intervenir. Le propriétaire sait donc que les découvertes éventuelles seront couvertes par l’assureur.

Comment choisir son assurance habitation colocation ?

Le montant de la prime, les garanties de bases et les options additionnelles sont les critères essentiels de choix.

Le montant de la prime

L’objectif premier des colocataires et du propriétaire est de trouver la compagnie d’assurance qui offre une grande prime. En effet, la prime d’assurance est le montant que touchera le bénéficiaire en cas de sinistre. Ainsi, vous devez faire attention aux diverses tranches de compensation prévue par la compagnie d’assurance.

Les garanties de bases

Elles touchent les sinistres de bases, mais chaque compagnie peut ajouter ou retrancher certains risques de la liste des garanties. Il appartient donc aux souscripteurs de veiller à trouver une assurance habitation colocation qui fournit un large éventail de garantie dans la formule de base.

Les options additionnelles

Ils regroupent des options facultatives auxquelles les colocataires peuvent souscrire s’ils désirent se protéger en allant au-delà de la formule de base. Les options additionnelles touchent le dommage électrique, garantis piscine et jardin.

En définitive, il faut retenir que l’assurance habitation colocation est obligatoire pour la colocation et qu’en plus de vous protéger, elle offre d’autres avantages. Il s’agit d’avoir une répartition des frais, une communauté de vie et aussi un loyer divisé.

Assurance habitation colocation : A garder en tête

L’assurance habitation colocation prend en charge les dégâts qu’aurait engendrés le sinistre d’un logement. L’assurance habitation colocation est d’ailleurs une obligation qu’exige la loi à toute personne vivant dans un pays. Tout bailleur doit exiger la présentation d’une attestation de cautionnement d’habitation lors de l’élaboration d’un bail.

La non-exposition de ce document par les locataires peut occasionner la résiliation du bail du logement lors de la signature d’un contrat. 

Souscrire à cette assurance permet aux locataires d’avoir un cautionnement en cas de dangers de location pouvant couvrir des dommages si un incendie se produisait dans l’appartement. Celle-ci est aussi valable lorsqu’il y a dégâts des eaux ou un vol. Ce garant favorise aussi une garantie de la responsabilité civile.

Un autre modèle de ce gage est la sécurité multirisque habitation. Celui-ci assure la sécurisation des dommages qui pourraient affecter un locataire et ses biens.

Il couvre l’appartement et assure les sinistres quand il y a un vol, un incendie ou des dégâts des eaux. Tout locataire à l’obligation de le présenter chaque année.

Pour souscrire à une assurance habitation colocation, il faut sélectionner un assureur. Ce dernier est choisi en fonction de ses exigences professionnelles et du prix de ses services. Il est aussi possible d’opter pour un expert du domaine sur le web.

Ici, la sélection devient très simplifiée, car vous pouvez exploiter des sites de comparaison des assureurs et connaître le devis en ligne depuis chez vous. Le devis en ligne vous permettra de trouver la personne idéale selon vos capacités. Comme pièces à fournir, il faut le RIB, une copie de la carte d’identité ou d’étudiant et le contrat de location…